Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 07:03

Barbara est un anti-biopic.Au lieu de montrer la vie de la chanteuse de façon conventionnelle, Amalric filme un portrait impressionniste de la chanteuse, reconstituant sa vie avec ses temps morts et ses mystères. Balibar est impressionnante, parfaite image de Barbara qu'elle n'imite pas mais qu'elle incarne de façon hallucinante. Les portraits de la chanteuse et de l'actrice riment et se répondent de façon troublante.Une réussite.

Barbara
Repost 0
27 août 2017 7 27 /08 /août /2017 07:55

Le grand prix du festival de Cannes pour ce beau film est mérité.Il montre le combat d'Act up pour les malades du sida en train de mourir et qui demandent de disposer de nouveaux traitements sans attendre le délai habituel de commercialisation des médicaments. 

C'est un film choral très bien construit qui montre l'urgence de la situation, la solidarité mais aussi les dissensions dans le groupe et qui petit à petit se focalise sur une histoire d'amour émouvante sans sentimentalité.

Le film montre aussi le combat pour les marginaux face à une société sourde et aveugle.

Filmé au plus près avec des acteurs impressionnants, la bande son est également réussie, elle apporte sa pulsation au film. 

A voir.

120 battements par minute
Repost 0
29 juillet 2017 6 29 /07 /juillet /2017 07:48

Un film académique qui montre une captation d'héritage, disqualifié par un scénario dont tous les rebondissements sont attendus et déjà vus et qui n'est pas sauvé par le twist final.

My cousin Rachel
Repost 0
23 juillet 2017 7 23 /07 /juillet /2017 07:42

Le Caire confidentiel est un polar bien écrit et efficace qui montre la corruption de la police égyptienne à l'époque du printemps arabe de 2011. Le scénario est bien écrit, la mise en scène et les acteurs de qualité. Un film qui remplit son contrat. 

Voir les commentaires

Repost 0
22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 07:31

 

Dunkerque est un film de guerre virtuose qui nous plonge dans l'action sans considérations historiques, didactiques ou explicatives. Le film est construit sur trois récits de temporalité différente:l'évacuation officielle par la marine, l'évacuation par les bateaux de citoyens anglais héroïques et la couverture aérienne.Le film est à la gloire de l'esprit de résistance britannique qui a sauvé l'Europe.

Les personnages sont bien dessinés sans psychologie envahissante.Le film est une réussite de cinéma d'action.

Dunkerque
Repost 0
21 juillet 2017 5 21 /07 /juillet /2017 07:04

 

Malick et son chef opérateur Lubezki depuis Tree of live essaient d'inventer une nouvelle façon de faire du cinéma.Le film est un montage de scènes filmées au steadycam avec une voix off qui donne une continuité au film. Il s'agit d'un ballet filmé avec une impression de flux inextinguible.

Le spectateur est le témoin d'une multitude de petits gestes des acteurs, de petites scènes souvent agaçantes nappées de musique omniprésente.

Comme le scénario est vide, ce sont les personnages que les acteurs-très beaux- ont interprétés auparavant dans d'autres films qui leur donnent leur épaisseur.

Michael Fassbender sort de Shame où il jouait un sex addict destructeur, Rooney Mara de Carol où elle s'interrogeait sur sa sexualité, Carole Blanchett semble issue du personnage de Blue Jasmine. 

Si l'histoire racontée, une histoire d'amour perturbée par un producteur de musique pervers est parfaitement banale, la mise en scène nous plonge dans un beau voyage cinématographique en compagnie de stars dans des décors de rêve, dans un bain musical permanent et pertinent.

Si le cinéma permet de faire vivre un rêve éveillé-un voyage halluciné- aux spectateurs, Song to song remplit cet objectif.  

Song to song
Repost 0
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 07:14

Le jour d'après est un film minimal  en noir et blanc sur l'adultère avec 4 personnages, un homme et trois femmes, très peu de décors et essentiellement des plans longs, frontaux et peu découpés.

Un film assez bavard dont le découpage brouille-un peu- la chronologie.

Un film où l'on boit et philosophe de façon longuette.

Reste la beauté de Kim Min-Hee vraie apparition cinématographique.

Le jour d'après
Repost 0
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 06:58

Agnès Varda qui avait filmé des peintures sur des immeubles californiens dans les années 80 dans Murs Murs et JR qui colle des photos géantes sur des structures publiques devaient se rencontrer. 

Ils cheminent ensemble et photographient et filment des gens dans des villages ou des usines et leur donnent dignité et singularité.

C'est le côté JR du film sympathique mais un peu édifiant.Le côté Varda lui est nettement plus amer avec son épilogue godardien mais sans doute par pudeur un peu trop allusif.

Reste une belle rencontre et un beau film très original. 

Visages, villages
Repost 0
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 06:28

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

François Ozon poursuit son cinéma sur les échanges d'identité.Identité sexuelle dans  Une nouvelle amie, nationale dans Frantz, fraternelle dans L'amant double. Il le fait avec beaucoup de virtuosité dans la mise en scène et la direction d'acteurs mais dans son dernier opus, il n'échappe pas à une scénario raide et théorique plutôt éprouvant et vain.

Les scènes s'enchaînent vaguement choquantes mais le film assez atone manque de rythme. La construction du film sans véritable climax affaiblit ce thriller qui manque de tension. Frantz était nettement plus habité.  

L'amant double
Repost 0
24 mai 2017 3 24 /05 /mai /2017 07:17

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après la réussite de Trois souvenirs de ma jeunesse, construit sur trois épisodes distincts, Desplechin revient avec un film qui mélange plusieurs histoires simultanées. Le résultat: des esquisses, des croquis brillants mais un ensemble confus qui multiplie les fausses pistes.

La qualité de la mise en scène et de l'interprétation reste superlative mais la volonté de casser la narration déroute le spectateur.

Il est possible que la version longue du film soit plus cohérente.

Les fantômes d'Ismael
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens