Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 11:01
La Vénus à la fourrure

La Vénus à la fourrure est un bon Polanski oppressant, précis et visionnaire. Polanski exploite avec virtuosité le huis clos théâtral et permet à ses deux acteurs de jouer et de faire rentrer le spectateur dans le plaisir du jeu .

Ce film est une étrange déclaration d'amour à sa femme .Le masochisme permet la mise en scène d'un jeu de rôle qui renvoie à celui des acteurs du film et aux relations entre hommes et femmes avec alternance de domination et de soumission. La place de l'homme et de la femme peu s'inverser, comme la relation entre l'actrice et son metteur en scène. Amalric et Emmanuelle Seigner sont très bons. La dona e mobile comme chez Verdi, la femme est putain, maman et déesse dans cette Vénus à la fourrure.

Chez Polanski,Il n' y a pas d'Amour , il y a le plaisir et l'angoisse de jouer et de vivre ensemble.

La Vénus à la fourrure

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens