Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 06:26
NYMPH()MANIAC VOLUME 2

Comme dans Mélancholia, la seconde partie de Nymphomaniac est bien supérieure à la première. Le film passe d'une série de rencontres sexuelles lourdement commentées par le personnage de Stellan Skarsgard à une exploration de la sexualité et de la perversion qui renvoie directement au dispositif voyeuriste du cinéma avec une crudité et une violence jamais vue depuis Pasolini.

Cette seconde partie serait inconcevable sans la présence extraordinaire de Charlotte Gainsbourg dans le personnage de Joe, bien supérieure à la belle Stacy Martin.Elle supporte les avanies que lui fait subir Lars Von Trier avec une innocence confondante.

Le film est un labyrinthe de perversions qui montre l'énigme de la sexualité et surtout du fantasme souvent sordide avec ses dispositifs de mise en scène ridicules, comiques-la scène de triolisme- ou dégoutants . Il s'agit de la description d'une addiction qui structure la vie de ceux qui s'y adonnent et aussi de ceux qui s'y refusent et essaient de garder le contrôle.

Le film montre comme toujours chez Lars von Trier un chemin de croix pervers qui ne débouche pas sur la grâce-malgré les nombreuses références au christianisme -mais sur un nihilisme où les humains ressemblent à une vermine sans rédemption possible.

Dans cet amoncellement de fantasmes, seule une sorte de relation quasi incestueuse entre Charlotte Gainsbourg et une jeune femme qu'elle éduque apporte un moment de paix.

Lars von Trier est un provocateur probablement sincère qui utilise le dispositif cinématographique pour montrer l'humanité écartelée entre les contraintes sociales,les fantasmes forcément asociaux et une spiritualité dévoyée.Il conclue à l'inanité de l'humain mais avec panache et un sens du cinéma inégalé depuis le grand cinéma européen des années 70.

NYMPH()MANIAC VOLUME 2

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens