Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 08:53
Inherent vice

Paul Thomas Anderson continue de démythifier l'Histoire américaine.Il adapte un roman de Thomas Pynchon qui lui permet de réaliser un polar vintage dont le décor est la Californie de 1970.

Période hippie,drogue et rock où un privé sous l'emprise plus ou moins permanente du cannabis et autres substances mêne une enquête ténue. La photographie est superbe, l'humour subtil mais le scénario manque de souffle.

Les béances du film The Master était compensées par le face en face entre Philip Seymour Hoffman et Joaquin Phenix. Ici, Phenix est bien seul et les nombreux personnages qu'il rencontre ont bien du mal à exister à l'écran. La fidélité au livre est sans doute responsable du manque de nerf du film.

Inherent vice

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens