Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 10:53
Youth

Il y a un cas Sorrentino: ce cinéaste de talent veut renouer avec un cinéma qui décrit une aventure existentielle comme le faisaient Fellini ou Visconti autrefois, mais malgré un vrai sens de la mise en scène et un casting excellent, il échoue.

L'échec vient de ce qu'il force le film à porter un message-une philosophie à la Houellebecq: la perte de sens pour le mâle occidental -en utilisant la voix off et les dialogues de façon lourde et volontariste.

Les grands films se caractérisent par une forme qui permet d'entrevoir un sens philosophique ou métaphysique mais ce sens n'est que suggéré.Le "message" est un motif caché qui donne à l 'oeuvre une épaisseur qui enrichit le film. Le message lui-même est souvent banal sans grand intérêt mais il donne son film son épaisseur. Dans une interview, Chantal Akerman disait qu'elle jetait ce qui lui paraissait trop clair dans son film. Ce qu'elle cherchait c'était que son inconscient communique avec celui de ses spectateurs.

Sorrentino ne fait pas assez confiance à son cinéma.De peur de ne pas se faire comprendre, il simplifie les situations et ses films paraissent naïfs au regard de leurs ambitions. Sorrentino fait penser à Claude Lellouch, cinéaste passionnant tant qu'il ne veut pas asséner ses vérités à son public.

Youth

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens