Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 07:34
Le fils de Joseph

Le fils de Joseph fait partie de ces films rare qui décrivent un chemin vers la Grâce.Très influencé par Bresson, le film montre des personnages figés qui parlent une langue châtiée où l'on s'obstine à prononcer toutes les liaisons entre les mots. Cette artificialité est redoublée par le récit qui reprend les chapître bibliques du sacrifice d'Abraham et de la fuite en Egypte de la famille de Jésus.

C'est un film à contre-courant où quand on dit d'un personnage qu'il est un homme bon, il n'y a aucune ironie.

L'humour est là, la poésie aussi lorsque l'on assiste à un concert de musique baroque dans une église.

C'est un beau film bien qu'il soit difficile de dire si c'est grace ou à cause de la lourdeur de son dispositif. Dans sa dernière scène, Mathieu Amalric -le méchant de l'histoire- figé comme les autres par la mise en scène- réussit à faire passer un moment d'émotion,une quasi conversion au Bien.

Le fils de Joseph

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens