Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2016 5 02 /09 /septembre /2016 07:18
Toni Erdmann

A ce jour, les deux films présentés à Cannes les plus intéressants relèvent du genre burlesque.Toni Erdmann comme Ma Loute donnent une image du monde comme il ne va pas,en passant par l'outrance et le rire.

Toni Erdman fait le portrait d'une femme dévorée par son ambition, elle négocie des licenciements en Roumanie.Elle se retrouve à son corps défendant flanquée de son père qui vient perturber les difficiles négociations qu'elle mène avec des hommes d'affaire de Bucarest.

Contrairement à ce que l'on voit habituellement au cinéma, ce ne sont pas les jeunes qui recherchent leur émancipation mais c'est le père qui s'affranchit des conventions sociales.

Le film n'est pas manichéen et même si le portrait de la jeune femme, social, psychologique et sexuel est sans concession, le père qui fait licencier un ouvrier en faisant une de ses blagues, n'est pas très ragoutant.

Il fait un usage perturbant de fausses dents, de perruques mal ajustées.Le sommet est atteint lorsqu'il se déguise en objet phallique poilu.

Toni Erdmann n'est pas une comédie légère mais une image juste de notre Europe qui aliène également ses classes dirigeantes et mène ses activités délétères sur ses petits "pays" comme la Roumanie.

Toni Erdmann

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens