Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2016 1 19 /12 /décembre /2016 07:18

 

 

 

 

 

 

 

Personal shopper est un film qui mélange apparemment les genres fantastique et policier. Mais il appartient surtout à un genre très particulier que l'on pourrait appeler "Identification d'une femme".

Dans ce genre, une femme est suivie tout au long du film par la caméra amoureuse du metteur en scène. Vertigo, L'Avventura, Au hasard Baltazar, Une femme est une femme, Histoire d'Adèle H et plus près de nous Under the skin relèvent de ce genre.

La trame du film de Personal shopper est ténue, peu crédible. Le spiritisme comme l'intrigue policière sont essentiellement l'occasion de placer le personnage principal dans des situations stressantes et inquiétantes permettant au réalisateur de donner son actrice en pâture au spectateur.

Ces films ressemblent à des contes de fée, des contes de princesse que l'on habille et déshabille, le cinéaste y joue à la poupée. La scène ou le personnage de Kristen Stewart essaie les habits de sa patronne-ce qui lui est interdit- est l'épicentre de Personal shopper.

Dans ce type de film, le regard du metteur en scène en scène confine au sadisme mais lorsque l'oeuvre est réussie finalement c'est la comédienne qui maîtrise le film.

Ce type de film s'affronte au mystère de l'incarnation et délaisse le réalisme. Il ne faut donc pas y chercher la vraisemblance ou la cohérence dans mais simplement le regarder comme le portrait amoureux d'une actrice.

 

 

 

Personal shopper

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens