Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2017 3 24 /05 /mai /2017 07:17

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après la réussite de Trois souvenirs de ma jeunesse, construit sur trois épisodes distincts, Desplechin revient avec un film qui mélange plusieurs histoires simultanées. Le résultat: des esquisses, des croquis brillants mais un ensemble confus qui multiplie les fausses pistes.

La qualité de la mise en scène et de l'interprétation reste superlative mais la volonté de casser la narration déroute le spectateur.

Il est possible que la version longue du film soit plus cohérente.

Les fantômes d'Ismael

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens