Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2007 5 21 /12 /décembre /2007 09:08

Il y a une énigme Ridley Scott.N'est il qu'un bon technicien de la mise en scène qui a mis son grand talent à explorer les différents genre du cinéma ?ou bien un auteur véritable dont l'oeuvre disparate recèle une cohérence insoupçonnée ?

Cette question est démodée à l'heure ou les séries télévisées ont mis à bas la notion d'auteur,la série mettant au premier plan les scénaristes qui jouent avec les spectateurs en inventant des rebondissements inatendus et réjouissants avec des personnages et des lieux très bien dessinés.

Et finalement le cinéma de Ridley Scott c'est et cela toujours été du cinéma de série.American gangster le prouve avec ses personnages très bien caractérisés,un décor temporel-la fin de la guerre du Viet Nam et un décor urbain New York et le New Jersey très bien décrits.

Ridley Scott comme Woody Allen-deux des derniers dinosaures du cinéma des années 70-montre une Amérique dévorée par le désir d'argent.Les soldats du Viet Nam sont corrompus,les policiers de la brigade des stups de New York également.Le film raconte l'histoire d'un chauffeur d'un caid  de la mafia qui prend le pouvoir après la mort de son patron.Son habileté et la compréhension du marché de la drogue et sa relative modestie lui permettent de faire fortune en toute impunité.

Face à lui un flic pleins de défauts mais incorruptible qui finalement va le repérer.Le parrain chute parce qu'il s'exhibe une seule fois en manteau de chinchilla trop voyant.

Cette modestie des personnages renvoie peut être à celle de Scott lui-même qui n'est pas un auteur de festival de cinéma.Il n'empèche qu'il fait un portrait de l'Amérique de Nixon comme on en a jamais vu...

Et plus encore que dans les séries télévisées,les personnages ne sont plus des héros surhumains,le bien et le mal deviennent relatifs,le personnage de Denzel Washington est bien plus sympathique que celui de Russel Crowe comme dans tous les autres domaines les repères,les valeurs sont brouillés. 



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens