Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 09:16
MK2 Diffusion
Abbas Kiarostami comme tous les grands cinéastes habite deux pays:le sien-pour Kiarostami,l'Iran-et le Cinéma.Copie conforme est un film qui se déroule en Toscane mais c'est un voyage en Italie qui renvoie aux cinéma des cinéastes qui se sont intéressés au couple:Rossellini,Antonioni , Bergman et Wong Kar Wai. Ce dernier a déjà raconté une histoire de couple-copie dans In the mood for love.
Copie conforme n'est pas une copie mais une reprise de la question du couple déjà beaucoup explorée mais ici renouvelée.
On retrouve dans ce film le gout de Kiarostami pour les dialogues philosophiques prononcés par des personnages qui se promènent en voiture ou à pied.
Le film met en scène une galeriste française installée en Italie et un intellectuel anglais qui vient de publier un livre.La thèse du livre c'est qu'une copie en art à autant,voir plus de valeur que l'original.Cette thèse pour un cinéaste iranien qui vient d'un pays où la représentation par l'image est interdite peut apparaitre comme une provocation à l'égard des intégristes religieux.
William Shimell et Juliette Binoche. MK2 Diffusion
Comme une conséquence de le mise en cause du statut de l'image,de ses rapports ambigües avec le réel,Kiarostami fait glisser les identités des personnages comme Bergman dans Persona ou Lynch dans Lost Highway ou Mulholland drive donnant au film une tonalité onirique,hallucinatoire inhabituelle dans son cinéma.Et le film multiplie les reflets dans les plans,combien de miroirs et de reflets dans les vitres,et dans le scénario:le couple ne cesse de rencontrer d'autres couples.
Juliette Binoche. MK2 Diffusion
Le film serait théorique s'il n'était un très beau portrait de femme.On assiste comme en direct à la recherche par Juliette Binoche d'une naïveté,d'une vérité dans l'interprétation comme seuls les non professionnels savent en donner.Son partenaire tout en retenu et en présence physique lui donne parfaitement la réplique.
Le décor de Toscane beau et ancien évite l'écueil touristique.
Le film n'est pas bouclé sur une théorie mais laisse son questionnement en suspens.Son sujet est le temps qui passe,qui  fait les couples et les défait si les partenaires ne prennent pas garde à s'accepter l'un l'autre tels qu'ils sont et tels que le temps insensiblement les change.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens