Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 20:05

http://images.allocine.fr/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/85/64/27/19846315.jpg

Scorsese réussit après Shutter Island un film lyrique,un ode au cinéma à la fois didactique et virtuose.Au moment où le cinéma américain passe au numérique,il s'interroge sur les débuts mécaniques du cinéma,sur Méliès qui a inventé un cinéma de trucage et de magie.Il montre également les premiers films des frères Lumière considérés comme plus documentaires.

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/85/64/27/19857018.jpg

La gare Montparnasse est un ile dans Paris comme Shutter Island,peuplée de personnages savoureux,c'est un espace vivant comme le cinéma en a rarement construit.Un labyrinthe que l'on arpente en 3D comme un jeu video.

http://images.allocine.fr/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/85/64/27/19864023.jpg

Si l'enfant est le héros du film,Hugo Cabret n'est pas seulement un film pour enfant mais une reflexion sur le mécanique en l'homme.Comme Shutter Island le film est une enquète sur l'identité où le monde créé par le film correspond à un monde-cerveau-cerveau malade de Di Caprio dans le précédent film-cerveau traumatisé par la perte de son père pour Hugo Cabret.Pour reprendre la distinction faite par de Deleuze,Scorsese est passé d'un cinéma du corps-avec sa violence-,la période de Niro des années 70-80 à un cinéma du cerveau-la période Di caprio.En se tournant vers l'enfance celle de l'homme et celle du cinéma,Scorsese nous livre son art poétique.Il nous montre que le cinéma a toujours été hier comme aujourd'hui une machine à fabriquer des images mentales qui peuvent nous hanter toute notre vie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens