Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 07:38

Inception est un film de science fiction extrêmement ambitieux qui illustre les relations entre le cinéma et le rêve,des relations qui ont été explorées dès les premiers films muets.La construction du film par niveau de rêves-des nappes de temps de plus en plus profondes-pour  insérer dans le cerveau d'un riche héritier,le désir de démanteler l'empire dont il hérite,semble matérialiser à l'écran ce que Deleuze appelle le cinéma du cerveau dans son livre l'image-temps,le plus beau livre écrit sur le cinéma.La construction du film rappelle également les jeux vidéos.
Ken Watanabe et Marion Cotillard. Warner Bros. France
La réussite du film tient au fait qu'il donne une une image du rêve convaincante par l'imagination constante dont il fait preuve dans la construction des décors et des situations.Il parvient à créer une situation avec une forte participation affective du spectateur proche de celle d'un rêveur.Le passage des différents niveaux de rêve-par la mort ou le basculement du sujet dans l'espace-est une excellente trouvaille.
Le film semble reprendre toute l'histoire du cinéma:à la fois film d'espionnage,film d'aventure,il rappelle Vertigo de Hitchcock pour l'utilisation de la musique et le personnage de Marion Cotillard.Certains plans rappellent le cinéma de Kubrick-surtout Shining,et enfin le cinéma de Welles avec une sorte de Rosebud caché dans le coffre-fort du milliardaire.Il y a également la présence lancinante d'une chanson d'Edith Piaf qui rappelle La môme.Toutes ses réminiscences participent à l'élaboration du film comme le rêve se construit avec les éléments de la vie éveillée.Par ailleurs,le film a la sophistication des deux dernières décennies du cinéma d'Asie. 
Joseph Gordon-Levitt. Warner Bros. France
Leonardo di Caprio ajoute une nouvelle touche à son personnage: piégé dans une situation désespérée,il fait preuve d'une énergie extraordinaire pour échapper à sa situation et à ses démons intérieurs.Ce héros fragile fait penser à Orson Welles jeune.Ce film passionnant achoppe un peu sur l'écueil d'un scénario non dénué d'obscurité et sur un dernier rêve-la partie dans le neige- qui ressemble trop à un James Bond standard.Film boursouflé et audacieux,Inception est une vraie expérience de cinéma.La rencontre improbable du jeu vidéo et de la théorie Deleuzienne.




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens