Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 09:57

Universal Pictures

L'échange est un film étrange comme tous les films de Eastwood qui traitent de l'enfance martyrisée.Autant sa thématique du héros crépusculaire qui utilise la violence avec ambiguité lui permet de construire des films très structurés autant ceux qui traitent des enfants -Mystic river en est un exemple-donnent des films malaisants,redondants et confus.

Ce film-ci est improbable dans son point de départ.Comment une mère peut elle accepter pour son enfant disparu cinq mois plus tôt un enfant que lui ramène la police et qui n'est pas le sien ? D'autant que rien dans l'interprétation d'Angélina Jolie et dans la scène où on lui remet l'enfant ne permet d'ébaucher une réponse à cette question.

Angelina Jolie. Universal Pictures

Le film raconte ensuite le combat de cette femme pour faire reconnaître que cet enfant n'est pas le sien et que le police l'a manipulée.Tout ça est passablement ennuyeux et le film devient interessant lorsqu'il décrit l'enfer qu'a vécu l'enfant enlevé et assassiné avec d'autres par un serial killer.Mais il s'agit pratiquement d'un deuxième film,bien meilleur,il a la force de la nuit du chasseur,c'est une sorte de film d'horreur qui s'articule mal avec le premier.

Angelina Jolie. Universal Pictures

Un autre problème mineur du film est sa musique.Ecrite par Eastwood,elle est réduite à une petite phrase musicale unique,un plagiat de que reste-t-il de nos amours ? de Trénet qui revient toutes les 5 minutes.Il aurait dû faire l'effort de plagier un second thème !



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lilie 12/09/2009 12:32

le film était génial, la performance d'Agelina Jolie et celle de john Malkovich étaient très bien on a bien ressenti l'émotion et le désaroi de cette femme. Merci a Clint Eastwood

Gilles 11/07/2009 04:44

L'Echange m'a profondément remué et énervé, a tel point que j'ai arrêté avant la fin, ce qui je crois ne m'étais jamais arrivé.
Il s'agit effectivement d'une performance cinématographique mais qui accumule froidement des situations insoutenables notamment pour des parents.

Malsain, révoltant, oppressant, choquant, le réalisme des images, de la mise en scène, m'ont vraiment mis mal à l'aise.

C’est tout à fait personnel et chacun à ses propres limites qui varient suivant la situation et l'humeur du moment. Le sujet était certes délicat, mais cette surenchère de scènes très dures m'ont fait progressivement rejeter ce concentré de cruauté humaine et j'ai dit stop.

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens