Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 08:09

L'heure d'été est un curieux film qui essaie avec talent de montrer ce qui du passé doit demeurer et ce qui doit disparaître.

Commandé par le musée d'Orsay,le film montre le paradoxe de la muséification.Elle sauve les oeuvres mais leur donne une survie post mortem,un momification dont la vie s'est retirée.

Jérémie Renier, Juliette Binoche et Charles Berling. MK2 Diffusion

En racontant l'histoire d'une succession dans une famille d'aujourd'hui Assayas prend garde d'éviter tout pathos,toute hystérie.La mort de la mère est montrée de façon tellement elliptique qu'elle en est choquante.

Le scénario très méandreux multiplie les pistes:histoire de maison,de deuil,de relations mère/enfant,père/fille,frère/soeur,inventaire scientifique,muséification...

Le film admirablement photographié et interprèté manque de force.La fiction se dilue et devient insaisissable comme la réalité pour le personnage de Charles Berling attaché à sa mère,à sa fille à son frère et à sa soeur mais qui n'a jamais pu/voulu les comprendre.Il s'est construit une image du monde fausse mais qui lui permet de vivre.Une image comme en donne l'Art et le Cinéma. 



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens