Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 08:01

Ce film est une réussite parce que Mungiu y invente un nouveau type de plan,ce qui est très rare au cinéma.Il raconte l'histoire d'un avortement dans la Roumanie de Caucescu avec les moyens du théatre mais son utilisation du cinémascope transfigure le film.

Laura Vasiliu et Anamaria Marinca. Bac Films

Il y a chez lui une insistence à regarder,à capter ce qui se passe dans le cadre qui reste fixe ce qui lui permet de concentrer l'action,de faire naitre un suspens que peu de polars sont capables de donner. 

Vlad Ivanov, Anamaria Marinca et Laura Vasiliu. Bac Films

Les personnages n'entrent pas et ne sortent pas du cadre.Ils sont pris au piège dedans ou dehors et le hors champs est lourd de menace.Ce type de cinéma fait tout redouter du dehors menaçant avec ses miliciens,ses contrôles d'identité,son totalitarisme.

Anamaria Marinca. Bac Films

Le film est d'une grande subtilité psychologique.Il montre une mère antipathique et irresponsable,son amie comme courageuse et dévouée.Les rapports de domination mis en place par la situation de faiblesse des deux femmes avec l'avorteur sont montrés avec une cruauté douce et inexorable qui donne une image fidèle de la vie dans les pays où règne le totalitarisme.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens