Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 07:20

Poetry est une chronique familiale d'une cruelle douceur,d'une audace dissimulée;un très beau portrait de femme et d'une société qui a perdu le sens de la beauté.La mise en scène est sage mais la construction du scénario entraine le spectateur à la suite du personnage principal vers des abimes que le début du film ne laissait pas soupçonner.

Le film raconte l'histoire d'une grand mère qui élève seule son petit fils.Elle est pauvre et fait des ménages.Elle est belle aussi et élégante.Elle a une maladie d'Alzheimer débutante et décide de suivre des cours de poésie.Son petit-fils-caricature de l'ado baffreur et accro aux jeux vidéos-a participé à un viol collectif dans son collège.  

Yoon Jung-hee. Diaphana Distribution

A partir de ce point de départ,le film va entrelacer plusieurs lignes qui vont se répondre:un jeu de contre-point entre le désir de poésie et la dure réalité où il faut dissimuler la faute du petit-fils de façon assez sordide par des moyens dégoutants. 

Yoon Jung-hee. Diaphana Distribution

Mais la grand-mère toujours belle et élégante réussit grâce à la poésie à donner une voix à la jeune fille violée qui s'est suicidée et cet écartèlement du personnage entre sordide et idéal semble valoir pour tous les personnages même les policiers...Les identités des personnages s'estompent et s'ouvrent à une communication devenue exceptionnelle dans une société de consommation où la cupidité règne sans partage.



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens