Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 16:41

Le dernier film de Bertrand Tavernier a plusieurs mérites:une mise en scène classique avec de longs plans-séquences qui dispose les acteurs de façon naturelle dans le décor;ce que le cinéma d'action a abandonné depuis longtemps pour un mise en scène hachée au montage et boursouflée,une pléiade de jeunes acteurs qui ont l'age de leur rôle et qui sont très bons à commencer par Mélanie Thierry et enfin une très belle photographie.
StudioCanal
Mais le grand film d'amour qu'il devrait être manque de force par éparpillement.La belle princesse à trop de prétendants-quatre-c'est beaucoup.En y ajoutant le récit des guerres de religion,c'est trop.Et puis le personnage interprété par Lambert Wilson,humaniste avant l'heure,s'il est bien le porte-parole de Tavernier est d'un anachronisme inacceptable.

Mélanie Thierry. StudioCanal
Comparé à la Reine Margot de Chéreau,le film-bon produit artisanal-manque de la vision même morbide d'un véritable artiste.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

cine-fils 13/11/2010 08:48

Humanisme ?Je me suis mal exprimé: le comte de Chabanes dans le film apparait dégouté par la guerre civile mais dans la nouvelle de Mme de La Fayette,il quitte le parti huguenot pour le parti catholique uniquement par amitié pour le prince de Montpensier et pas pour des raisons humanitaires.Quant à sa mort,elle n'a pas lieu en sauvant une femme,il est victime des catholiques qui n'ont pas cru à sa conversion.

Anne 12/11/2010 21:55

Désolée, mais l'humanisme n'était en aucun cas anachronique au XVIème siècle...

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens