Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 12:00
UGC Distribution
Un prophète est une sorte d'aboutissement pour Jacques Audiard qui reprend son scénario habituel-le film d'apprentissage- en l'approfondissant et en lui trouvant une forme particulièrement convaincante.
On retrouve le personnage du jeune homme qui doit faire son chemin dans la vie dans un environnement noir et hostile guidé par un père à la fois indigne et fascinant.
La prison est filmée de façon impressionnante,bien plus réaliste que ce que l'on voit au cinéma habituellement.C'est surtout la sensation d'enfermement que donne le film qui est parfaitement réussie.Même lorsque le héros sort de prison,le monde extérieur reste oppressant.
La vie en prison s'organise autour de la lutte de clan définis par l'origine ethnique:les corses contre les beurs.Le héros qui est d'origine arabe travaille pour les corses puis à son compte.
Tahar Rahim. Roger Arpajou
Le scénario qui montre l'ascension irrésistible d'un caïd à qui tout réussit parait un peu irréel en regard de la crudité du film,ses visages en gros plan,le bleu gris de la prison,la violence qui y règne.Tahar Rahim a l'innocence et la sauvagerie nécessaire au rôle.Arestrup est remarquable en parrain corse.Mais malgré quelques scènes oniriques et une scène de vision prophétique,le film n'atteint pas à la profondeur métaphysique que promet son titre.

Niels Arestrup et Tahar Rahim. Roger Arpajou


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens