Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 08:03
Ad Vitam
Vincere est un film sur un épisode peu connu de la vie de Mussolini .Il échappe à l'anecdote grâce à une forme originale et audacieuse.Bellochio raconte son histoire à travers le prisme de l'esthétique cinématographique des années 20 et 30.La musique et le cinéma-beaucoup de films sont projetés dans Vincere-nous ramènent à l'esthétique futuriste et mécaniste de l'après première guerre mondiale.Ce travail sur la forme nous plonge dans la période du fascisme italien.Le film est une réflexion sur les médias et leur pouvoir.Vincere montre que Mussolini se mettait en scène comme un acteur et séduisait l'Italie, un pays fasciné par le Duce comme l'héroïne du film.
Giovanna Mezzogiorno et Filippo Timi. Daniele Musso
Il y a un mystère Ida Dalser,cette femme qui a été la maitresse de Mussolini,la mère de son fils et qui,abandonnée a prétendu être sa femme.Par son entêtement,elle a gaché sa vie et celle de son fils,Mussolini les faisant enfermer en hôpital psychiatrique.
Ce mystère renvoie à l'engouement de l'Italie pour ce dictateur,très mauvais acteur comme on peut le voir dans des images d'archives,ridicule et sinistre,surtout lorsqu'il prononce un discours en allemand.Il est beaucoup moins bon acteur que l'acteur Philippo Timi qui joue son rôle.
Daniele Musso
Le film à la fois réflexion politique et esthétique sur l'histoire et les médias met ses personnages à distance,par honnêteté,il évite l'écueil du mélo.Sa narration assez complexe ne permet pas de savoir quelle est la part de fabulation du personnage principal.
Ce film très intelligent manque un peu d'émotion mais il donne une image juste du fascisme comme on en a jamais vue.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens