Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 08:20
Warner Bros. France
Woody allen revient à ses fondamentaux.Après avoir fait l'éloge du ménage à trois dans Vicky Cristina Barcelona et de toutes les formes de sexualité dans Whatever works,il revient aux problèmes des couples hétérosexuels,son sujet de prédilection depuis 40 ans.Le film raconte l'histoire de deux couples:celui de deux sexagénaires,dont le couple vole en éclat parce que le mari quitte sa femme pour une jeune prostituée et celui de leur fille,amoureuse de son patron,dont le mari écrivain raté est tombé amoureux de la fille d'en face.
Josh Brolin et Naomi Watts. Warner Bros. France
Maris et femmes cherchent l'amour,mais sont dévorés par leur ego insatiable.Seule la mère qui est tombée sous la coupe d'un voyante trouve l'amour.L'amertume de Woody Allen s'exprime là,puisque c'est finalement le personnage qui a une foi stupide qui s'en sort le mieux...Et l'on peut penser que cette part de rêve que représente la voyante représente la part du cinéma dans notre vie,ce besoin de prendre ses désirs pour des réalités.
Anthony Hopkins et Naomi Watts. Warner Bros. France
Le film est meilleur que les précédents opus du maître parce que la voix off y est moins envahissante que dans Vicky,parce que le casting est remarquable:Naomi Watts,Anthony Hopkins,Josh Brolin sont les meilleurs acteurs du cinéma d'aujourd'hui et cela à dû pousser Woody Allen à ne pas bacler sa mise en scène.A cet égard le plan où Josh Brolin voit sa femme se déshabiller de la fenêtre de sa maitresse qui habite en face est un moment de cinéma comme Woody Allen ne nous en avait pas offert depuis longtemps. 



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens