Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 08:11
JEUNE ET JOLIE

François Ozon a plusieurs manières de faire du cinéma.Jeune et jolie relève de sa meilleurs veine, celle d'un cinéma d'observation qui tourne autour d'un manque:le deuil,Dans sous le sable,une sexualité adolescente déviante dans celui-ci.Il réalise également des comédies parodiques comme 8 femmes ou Potiche assez réjouissantes.Il est moins à l'aise dans le romanesque convulsif comme Angel ou Dans la maison.

La force de Jeune et jolie repose sur une mise en scène élégante et l'apparition d'une jeune fille à l'écran d'une présence étonnante.

Le film illustre le célèbre aphorisme de Lacan:il n'y a pas de rapport sexuel et il montre une adolescente qui ne sait pas articuler désirs et sentiments et qui se prostitue sans autre raison que cette béance qu'elle ressent et qu'elle comble par le trouble du désir qu'elle suscite et la preuve en argent qu'elle en retire.

Ce comportement scandaleux met en crise les adultes:parents,clients,femme de client,mais le film montre que plus apaisés,ils ne s'en tirent pas beaucoup mieux que l'adolescente.

JEUNE ET JOLIE

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de cine-fils
  • Le blog de cine-fils
  • : Critiques des films en salle pour répondre à cette question:que peut (encore) le cinéma ?
  • Contact

Recherche

Liens